Surveillance
Self-Defense

Comment vous protéger sur les réseaux sociaux

Dernière révision: 
2018-07-02
Cette page a été traduite de l’anglais. La version anglaise peut contenir des informations plus récentes.

Les réseaux sociaux sont parmi les sites Web les plus populaires d’Internet. Facebook compte plus d’un milliard d’utilisateurs, Instagram et Twitter des centaines de millions chacun. Les réseaux sociaux ont généralement été conçus autour de l’idée de partager des articles, des billets, des photographies et des renseignements personnels. Ils sont aussi maintenant devenus des forums d’organisation et d’expression. Ces activités peuvent compter sur la protection des renseignements personnels et le pseudonymat.

C’est pourquoi il est important de prendre en considération les questions suivantes en utilisant les réseaux sociaux : comment puis-je interagir avec ces sites tout en me protégeant, en protégeant l’essentiel de ma vie privée, mon identité, mes contacts et associations ? Quels sont les renseignements que je veux garder confidentiels et contre qui les protéger ?

Selon votre situation, vous pourriez devoir vous protéger contre le réseau social même, contre les autres utilisateurs du site ou les deux.

 

Conseils à retenir lors de la création d’un compte Anchor link

  • Souhaitez-vous utiliser votre vrai nom ? Certains sites de médias sociaux ont des « politiques du vrai nom », mais elles sont devenues moins strictes au fil du temps. Si vous ne souhaitez pas utiliser votre vrai nom en vous inscrivant sur un site de réseau social, ne le faites pas.
  • En vous inscrivant, ne fournissez pas plus de renseignements que nécessaire. Si vous sentez le besoin de cacher votre identité, utilisez une adresse courriel séparée et évitez de communiquer votre numéro de téléphone. Chacun de ces renseignements peut déterminer votre identité et relier différents comptes les uns aux autres.
  • Soyez vigilant dans votre choix d’une image ou d’une photo de profil. Outre les métadonnées qui pourraient inclure l’heure et le lieu de prise de la photo, l’image même pourrait fournir des renseignements. Avant de choisir une photo, demandez-vous : a-t-elle été prise à l’extérieur de votre domicile ou de votre lieu de travail ? Des adresses ou des plaques de nom de rue sont-elles visibles ?
  • Sachez que votre adresse IP pourrait être journalisée, enregistrée lors de l’inscription.
  • Choisissez un mot de passe robuste et, si possible, activez l’authentification à deux facteurs.
  • Méfiez-vous des « questions de sécurité » telles que « Dans quelle ville êtes-vous né ? » ou « Quel est le nom de votre animal de compagnie ? », car leurs réponses peuvent être découvertes dans vos renseignements trouvés dans les médias sociaux. Vous pourriez plutôt choisir des réponses de sécurité fictives. Une bonne manière de se rappeler les réponses aux questions de sécurité, si toutefois vous choisissez d’en utiliser pour plus de sûreté, est de noter les réponses que vous avez choisies dans un gestionnaire de mots de passe.

 

 

Examiner la politique de confidentialité du site de média social Anchor link

Les informations enregistrées par des tiers sont assujetties à leurs propres politiques et pourraient être utilisées à des fins commerciales ou partagées avec d’autres entreprises telles que des sociétés de commercialisation. Examiner les politiques de confidentialité est une tâche presque impossible. Vous pourriez toutefois lire les paragraphes qui décrivent comment les données sont utilisées, quand elles sont partagées avec d’autres parties, et comment le service répond aux demandes d’organismes d’application de la loi.

Les sites de réseaux sociaux sont habituellement des entreprises à but lucratif qui recueillent souvent des informations de nature délicate au-delà de ce que vous fournissez explicitement : où vous êtes, les champs d’intérêt et publicités auxquels vous réagissez, quels autres sites vous avez visités (p. ex. grâce aux boutons « J’aime »). Envisagez de bloquer les témoins tiers et d’utiliser des extensions de blocage des traqueurs (page en anglais) pour vous assurer que des informations parasites ne sont pas transmises passivement à des tiers.

 

Changer vos paramètres de confidentialité Anchor link

Changez plus particulièrement vos paramètres par défaut. Par exemple, souhaitez-vous partager vos articles et billets avec le public ou seulement avec un groupe précis de personnes ? Devrait-il être possible de vous trouver en utilisant votre adresse courriel ou votre numéro de téléphone ? Souhaitez-vous que votre position géographique soit partagée automatiquement ?

Bien que chaque plateforme de média social utilise ses propres paramètres, vous trouverez des tendances.

  • Les paramètres de confidentialité répondent habituellement à la question : « Qui peut voir quoi ? » Vous y trouverez probablement des paramètres concernant les valeurs par défaut du lectorat (« public » « amis des amis », « amis seulement », etc.), de la position géographique, des photos, des renseignements de contact, d’étiquetage, la possibilité de trouver votre profil lors de recherches.
  • Les paramètres de sécurité couvriront probablement le blocage, la mise en sourdine d’autres comptes, la possibilité que des tentatives non autorisées d’accès à votre compte vous soient signalées. Vous trouverez parfois dans cette section des paramètres de connexion, tels l’authentification à deux facteurs et une adresse courriel ou un numéro de téléphone de secours. Ces paramètres de connexion peuvent parfois se trouver dans une section paramètres du compte ou paramètres de connexion, avec des options pour changer votre mot de passe.

Profiter des « bilans » de sécurité et de confidentialité. Facebook, Google et d’autres sites Web d’importance offrent des fonctions de « bilan de sécurité ». Ces guides, de type tutoriel, vous feront parcourir les paramètres habituels de confidentialité et de sécurité, dans un langage simple, et s’avèrent très pratiques pour les utilisateurs.

Enfin, souvenez-vous que les paramètres de confidentialité sont susceptibles de changer. Ces paramètres de confidentialité sont parfois renforcés, deviennent plus précis, parfois ce n’est pas le cas. Prêtez une attention particulière à ces changements afin de savoir si une information qui était confidentielle sera partagée, ou si des paramètres supplémentaires vous permettront de mieux contrôler la protection de vos données personnelles.

 

Avoir des profils distincts et séparés Anchor link

Pour nombre de nous, il est essentiel que différentes identités de compte restent séparées. Que ce soit pour des sites Web de rencontre, des profils professionnels, des comptes anonymes et des comptes dans diverses communautés.

Les numéros de téléphone et les photos sont deux sortes d’informations à surveiller. Les photos, plus particulièrement, peuvent insidieusement relier des comptes que vous souhaitez garder séparés. C’est une situation étonnamment habituelle avec les sites de rencontres et les profils professionnels. Si vous souhaitez préserver votre anonymat ou vous assurer que l’identité d’un certain compte est séparée des autres, utilisez une photo ou une image que vous n’utilisez nulle part ailleurs en ligne. Pour vous en assurer, vous pouvez utiliser la fonction de recherche inversée d’image de Google. Votre nom (même les pseudonymes) et votre adresse courriel font partie des variables qui pourraient être reliées à votre identité. Si vous découvrez qu’un de ces renseignements se trouve où vous ne vous y attendiez pas, ne soyez pas effrayé et ne paniquez pas. Ayez plutôt une approche mesurée : au lieu de tenter de supprimer tous les renseignements vous concernant sur Internet tout entier, concentrez-vous sur certaines informations, où elles se trouvent, et ce que vous pouvez y faire.

 

Se familiariser avec les paramètres des groupes Facebook Anchor link

Action sociale, revendication et autres activités potentiellement délicates se retrouvent de plus en plus dans les groupes Facebook, et les paramètres des groupes peuvent être déroutants. Apprenez-en davantage sur les paramètres de groupe (page en anglais), et si des participants souhaitent aussi le faire, travaillez avec eux pour vous assurer que vos groupes Facebook sont confidentiels et sécurisés.

 

La protection de la vie privée et des renseignements personnels est un sport d’équipe Anchor link

Ne changez pas seulement vos propres paramètres de médias sociaux et votre comportement. Allez plus loin en parlant à vos amis des données potentiellement délicates que vous divulguez en ligne les uns les autres. Même si vous ne possédez pas de compte de réseau social, et même si vous retirez les étiquettes vous concernant des articles et billets, des amis pourraient quand même vous identifier involontairement, signaler votre position géographique et rendre publiques leurs connexions avec vous. Protéger la vie privée et les renseignements personnels ne signifie pas seulement de nous occuper de nous, mais aussi les uns des autres.

JavaScript license information