À Prendre En Compte Lorsque Vous Traversez La Frontière Des États-Unis

Envisagez-vous de traverser bientôt la frontière des États-Unis ? Saviez-vous que le gouvernement a le droit, sans devoir se justifier, de rechercher les voyageurs à la frontière—y compris ceux qui atterrissent dans les aéroports internationaux—afin de contrôler les flux entrants ? (Notez que bien que certaines justifications légales existent afin de rechercher ceux qui quittent les États-Unis et que de telles recherches sont possibles, les voyageurs ne sont normalement pas recherchés lorsqu’ils quittent le pays).

Pour un traitement plus en profondeur de ce problème, veuillez consulter le guide de la Fondation Frontières Électroniques, Défendre la Confidentialité à la Frontière des États-Unis

En attendant, voici quelques directrices à avoir à l’esprit lorsque vous traversez la frontière des États-Unis : Anchor link

  • Avez-vous réalisé une copie de sauvegarde de vos dispositifs ? Ceci peut être utile dans le cas où l’un ou plusieurs de vos dispositifs sont saisis. Vous pouvez utiliser le service de copie de sauvegarde en ligne ou un disque dur externe, mais nous ne vous recommandons pas d’emmener à la fois un ordinateur portable et la copie de sauvegarde de votre disque dur.

  • Avez-vous besoin de transporter autant de données ? Nous vous suggérons de minimiser la quantité de données transportée au-delà de la frontière. Envisagez de voyager avec un ordinateur portable "vide", et notez que glisser tout simplement vos fichiers dans la corbeille ne les élimine pas complètement. Assurez-vous d’ éliminer vos fichiers de manière sécurisée.

  • Vos dispositifs sont-ils chiffrés ? Nous vous recommandons de totalement chiffrer vos dispositifs (ordinateurs portables, téléphones portables, etc.) et de choisir des phrases de passe sécurisées. Si un agent frontalier vous demande votre phrase de passe, vous n’êtes pas obligé de le divulguer. Seul un juge peut vous forcer de révéler de telles informations. Cependant, ce refus peut entrainer certaines conséquences : les non-résidents peuvent se voir refuser l’entrée dans le pays ; les résidents peuvent être détenus jusqu’à ce que la patrouille frontalière décide que faire, ce qui peut se traduire par la saisie de votre ordinateur, téléphone, caméra, dispositifs USB, etc.

  • Lorsque vous arrivez dans un nouveau pays, envisagez d’acquérir un téléphone temporaire et de transférer votre carte SIM ou obtenir un nouveau numéro. Ce téléphone transportera beaucoup moins de données que votre téléphone habituel.

  • Si vous avez affaire aux agents frontaliers, souvenez-vous de ces trois directrices : Soyez courtois, ne mentez pas, et évitezd’interférer physiquement avec la recherche des agents.

Dernière actualisation: 
2015-05-27
Cette page a été traduite de l’anglais. La version anglaise peut contenir des informations plus récentes.
JavaScript license information